Une Histoire de Famille

La famille FORISSIER est originaire du Forez. Il s'agit d'une région s'étalant de Clermont Ferrand à Saint Etienne jusqu'à l'ouest Lyonnais et au Sud du Puy en Velay.

Installé dans les années 1900 à Bonson, la famille cultive la terre du Forez en maraichage et plantes aromatiques.

Après la seconde guerre, la famille s'étale et agrandit la ferme familliale avec deux nouvelles parcelles.

Trois générations plus tard, une partie des terres sont décrétés utilités publiques. La ferme famillale se réorganise et developpe la transformation des plantes médiciales de la ferme avec la recette de verveine du pépé du Bonson.

Une liqueur d'ici aux plantes d'ailleurs !

A la fin du XIXieme siecle, le bassin Stéphanois était prisé pour son charbon. Les bateaux navigant depuis Nantes venaient chercher ce précieux combustible. Pour amortir les expéditions les navires apportaient dans leurs soutes chocolats et épices du monde.

La région est depuis riche en maitres chocolatier et grand amateur de verveine.

Cette plante aux parfums unique, s'est rapidement étendue faisant de nombreux adepte.

A l'époque tout le monde cultivait sa verveine dans "une lessiveuse" ou "un bac" que l'on prenait le soin de rentrer l'hiver. Il était alors coutume de réaliser une secrète liqueur composé de 40 feuilles de verveines que l'on laissait macérer 40 jours durant avec 40 sucres.

La Verveine du Forez de la Maison Forissier est fine et aromatique. Les infusions sont très parfumées.

Les secrets de cette liqueur suscite curiosité et fascination. Si un secret peut etre dévoilé c'est la culture de la plante. Pour obtenir une bonne liqueur ou une bonne infusion il faut que la plante soit au départ bien cultivée.

Des valeurs et des Hommes

BIO et Biodynamique

Depuis toujours à l'écoute de la nature et des lunaisons pour nos cultures nous sommes également Labellisé BIO.

Circuit court

Nous privilégions les circuits courts pour nos fournisseurs et distributeurs car ils sont nos amis.

Eco-Responsable

La nature nous donne tellement en abondance que nous la préservons en réduisant nos entrants non recyclables.